Fanch Broudic 

 
Fanch Broudic a signé en 2009 un article intitulé Jean-Marie Déguignet et la langue bretonne.
 
Le socio linguiste célèbre par sa thèse sur l’utilisation du breton depuis 1800, analyse l’intérêt des Mémoires de notre compatriote pour comprendre l’évolution de notre langue au XIXe siècle.
 
Une fois de plus il souligne l’intérêt majeur du propos de Déguignet issu d’une classe sociale dont personne n’a rapporté le point de vue.
« Ce qu’il y a de remarquable dans l’itinéraire linguistique et sociolinguistique de J-M. Déguignet c’est sa tenacité et son obstination » note Fanch Broudic, qui met en relation les propos des contemporains de Déguignet avec le texte des Mémoires.
Le chercheur explique comment la position de Déguignet sur la langue bretonne peut paraitre complètement incompréhensible un siècle après. Mais le contexte socio linguistique explique ce décalage profond entre les préoccupations d’aujourd’hui et le contexte de 1905.
 
Le texte de Fanch Broudic, est publié dans "Bretagnes, du coeur aux lèvres, Mélanges offerts à Donatien Laurent" et publié aux Presses Universitaires de Rennes sous la direction de Fanch Postic. ISBN : 978-2-7535-0767-8