Une apparition de la Vierge du Puy-en-Velay - 1862  Intégrale, p. 7.34-7.36.

Mais la plus curieuse surprise, et en même temps le plus curieux tableau naturel que j’aie vu de ma vie ce fut en arrivant au Puy : mes camarades restèrent stupéfaits presque interdit devant ce spectacle de la nature ; moi-même je fus longtemps sans pouvoir me rendre compte de ce que ça pouvait bien être. Nous étions partis de si bonne heure ce jour-là que nous étions arrivés près du Puy avant le jour. Mais tout à coup nous fûmes arrêtés par la mer. Mais oui, une véritable mer ! Nous avions tous vu la mer plusieurs fois et ne pouvions pas nous tromper du moins sur la parfaite ressemblance, elle en avait toute la figure, la couleur et même le mouvement léger des vagues sous une brise légère. 

« Oh ! disaient mes camarades, peu fins sur la géographie, c'est bien la mer ! 
- Cela n'est pas possible, répondis-je. Nous sommes près du pays qui est presque au centre de la France. 
- Mais c'est un grand étang alors ? 
- Il n'y a pas de grand étang en Auvergne. 
- Mais quoi alors ? ça ne peut être qu'un épais brouillard qui s'est concentré sur la ville, il n'y a pas d'autre chose possible. » 

Mais pendant que je causais, voici qu'apparaît au-dessus des eaux, le buste de la Vierge, une couronne sur sa tête et tenant son enfant dans les bras et qui paraissait flotter sur les eaux. Pour le coup mes camarades restèrent presque à en douter en me disant : « Eh bien, et ça qu'est-ce ? ». Je fixais les yeux sur le spectre, car je croyais d'abord à un spectre naturel tel que celui du Brokin1qui apparaît au soleil levant, et ici le soleil allait aussi se lever bientôt. Tenant toujours les yeux fixés sur le spectre, je le voyais grandir et bientôt je vis que les pieds de la Madone reposaient sur une colonne et je dis à mes camarades : « Ah, je savais bien que c'était un brouillard. Nous sommes au Puy et cette vierge qui paraissait tout à l'heure flotter sur la mer, c'est Notre-Dame-de-France, fondue avec les canons pris à Sébastopol. »

1. Brokin : Spectre du Brocken : Montagne dans le Harz allemand. Du haut de cette montagne ou l’imagination populaire plaçait la réunion des sorcières pendant la nuit de Walpurgis, le voyageur aperçoit parfois, son image agrandie au dessus des nuages.