La Bande dessinée "Mémoires d'un paysan Bas-Breton" : une belle réussite éditoriale

Publiée au mois d'octobre 2017 par les éditions Soleil, le tome 1 des Mémoires de Jean-Marie Déguignet fait l'unanimité.

Le scénario est de Stéphane Betbeder

Les dessins de Christophe Babonneau

Les Coloris de Axel Gonzalbo

L'éditeur prévoit deux autres tomes consacrés à la vie militaire et a sa vie de paysan.

 

 

"Ce texte incontournable, adapté avec brio par Stéphane Betbeder, valait bien une adaptation en BD. Elle est réussie. Le dessin soigné de Christophe Babonneau, en phase avec les couleurs harmonieuses d’Axel Gonzalbo, nous entraîne sur les traces d’une destinée hors du commun". 
Pierre Fontanier (Ouest-France)

" Un conteur maître de sa verve, le scénariste capte l'intérêt du lecteur par les tribulations de ce petit homme débrouillard  qui pour se sortir de la misère, placera la ruse et la mendicité au rang d'art. Intarissable, sa soif de connaissances le poussera rapidement à remettre en question les croyances populaires, les superstitions sacrées et la toute puissance religieuse... Le style ultra réaliste de Christophe Babonneau ne manque pas de caractère, les décors sont agréablement vivants. Les couleurs naturelles en camaïeux d'Alex Gonzalbo retranscrivent de manière adéquate le contexte rustique avec un rendu suranné de bon aloi.                                                                     
L. Moeneclaey, (Bdgest.com).

 Le jeune Déguignet et ses contemporains y sont magnifiquement dessinés, tous habillés de bragoù bras et les femmes en coiffe. Les choix des textes d'évocation de l'enfance et des incontournables légendes sont judiciieux et on remarquera entre autres les belles planches de l'histoire du "c'hazh du", (chat noir).
 Jean Cognard, (Grandterrier.net)

"Le dessin est particulier - parfois assez grossier, mais cela donne un style "rural" aux différentes planches, ce qui est de bon goût dans le contexte. La B.D. se lit de façon agréable et pour ceux qui n'auraient pas lu les Mémoires en livre, leur donnera sans aucun doute l'envie de s'y plonger.                                                                                                                                                                                                                                                                    
(Breizh info).

"Un témoignage étonnant sur la vie des gens de peu. Il est aussi le récit de la vie de Jean-Marie Déguignet, un personnage d'exception. Déguignet est un gueux qui parle comme un lettré."
Maiwenn Raynaudon-Kerzerho  (20 minutes & Bretons)

"Le héros remet en cause tout un système de société mis en place depuis la nuit des temps...Une époque très difficile remplie de croyances maléfiques. Celà permet au dessinateur de nous ravir par ses décors simples, ses costumes traditionnels bretons, ses paysages lugubres et souvent pluvieux ainsi que par ses vieilles batisses en pierres grises, le tout généralement colorisé dans des teintes sombres et austères. Le scénariste saupoudre ses dialogues de patois local (sic)...
Vincent Néron (Planète BD.com)

Un premier opus réussit et très touchant ! Les graphismes sont très beaux, très fins et expressifs, un premier tome à découvrir sans attendre.                                                      
(chroniquesdemadoka.eklablog.com/)

Stéphane Begbeder a osé adopter ce monument de la littérature bretonne. La vie de J.M. Déguignet est une source d'information passionnante sur le mode de vie des populations les plus miséreuses de l'époque. Le dessin de C. Babonneau est vraiment plaisant. Le trait est fin soigné et se marie parfaitement avec la mise en couleur réalisée par A. Gonzalbo.                                                                                                                                  
François, (Labandedu9.fr)